SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
10/01/2019

Stéphane Pitré ouvre le Cellier à paris


Après le Restaurant Louis ouvert en 2015, où il pratique une cuisine à son image, libre, spontanée et empreinte de curiosité, Stéphane Pitré a souhaité poursuivre sa démarche en ouvrant le Cellier, un prolongement de sa table gastronomique
Ici, petite restauration sur le pouce et cadre convivial font la part belle aux produits triés sur le volet, avec une identité Bretonne assumée, et une carte des vins joueuse et évolutive. De quoi passer un moment enjoué entre déjeuner minuté ou sortie de bureau dans un 9eme arrondissement connoté affaires, qui laisse place à une autre physionomie à la nuit tombée.



au centre le chef Stéphane Pitré Benedetta Chiala
au centre le chef Stéphane Pitré Benedetta Chiala
Ayant été formé chez Alain Senderens, Stéphane Pitré a développé une approche particulière avec le vin. Comme tous les disciples du grand maître, il a été formé à comprendre le vin, le déchiffrer, pour réfléchir et concevoir par la suite le plat qui saura lui accorder la meilleure résonance.

C’est avec l’aide de Sébastien Barbin, le sommelier qui l’a rejoint en 2017 pour piloter la cave et le service en salle du Louis, que Stéphane Pitré a décidé de prolonger l’expérience de la table et du verre en un lieu plus informel, plus accessible, et qui valorise le travail de ses artisans partenaires.


Après avoir découvert le métier de la salle aux quatre coins de France, Sébastien a confirmé son intérêt pour le vin chez Edouard Loubet, il prendra même la direction d’une cave parisienne avant de retourner à la restauration chez Pierre Sang au Gambé. Chez Louis, il veille sur une cave de 200 références de valeurs sûres et de découvertes, au Cellier il a travaillé une carte orientée sur des vins plus évidents, plus jeunes et plus « plaisir immédiat ». Il privilégie ainsi les vins issus à minima de l’agriculture raisonnée, en bio et en biodynamie, des coups de cœurs insolites aux seconds vins des propriétés plus connues. (vins au verre à partir de 5€)
Parmi les références des valeurs sûres comme Marcel Deiss, Hervé Bizeul, Vincent Gaudry, Jean-Michel Gérin, Jean Foillard, côtoient les vins du moment comme les côtes roannaises du Domaine des Pothiers ou encore les vins de France d’Henri Millan ..... Et pour garder le cap sur l’ADN breton, cidres et poirés sont naturellement de la partie.


la carte des mets du Cellier ©Benedetta Chiala
la carte des mets du Cellier ©Benedetta Chiala
Coté mets... Stéphane propose quotidiennement pour 35 convives, une formule déjeuner évolutive en fonction des arrivages et de ses humeurs. Au travers de ce véritable lieu de vie - le mot « cellier » désignant en breton la cave où l’on mange - Stéphane propose également une offre de produits et vins à emporter.

Le Cellier
25 Rue des Victoires Paris 9
Formule déjeuner entrée-plat-dessert 28€
Plat du jour 17€

RELIRE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 13